Ayesha Curry: « J’évangélise à ma façon. Je le fais par mon attitude ! »

ayesha-curry

La femme du célèbre basketteur américain vient tout juste de lancer son empire culinaire avec un tout premier livre intitulé « Seasoned », mais aussi une chaîne sur laquelle elle présentera ses propres recettes de cuisine ! Néanmoins, plutôt que de vouloir se faire un nom dans le milieu, la belle Ayesha désire se servir de son entreprise pour témoigner de sa foi !

La jeune femme de 27 ans, épouse du MVP et joueur des Golden State Warriors Stephen Curry ne partage ni versets ni part de sa spiritualité sur les réseaux sociaux. Durant sa tournée de signatures pour son dernier livre, elle n’invite pas non plus ses fans à la suivre à l’église. Néanmoins, la jeune femme espère bien se servir de sa toute nouvelle aventure culinaire pour témoigner de sa foi chrétienne, chose qu’elle-même et son mari considèrent comme une priorité.

« Quand Steph a décidé de jouer au basket, j’ai eu la même conversation qu’il avait eu avec moi quelques temps plus tôt. Quoi que l’on fasse, quelque soit le milieu dans lequel nous évoluons, nous devons le faire pour Dieu. Je pense que c’est notre raison d’être sur terre. Quand j’ai commencé mon blog intitulé «Little Lights of Mine», mon objectif était de faire les choses qui me tenaient à coeur, tout en étant une lumière pour le monde ».

Alors que le fait d’aborder un lifestyle chrétien peut se traduire de différentes façons, les Curry n’ont pas fait le choix de vivre leur foi en la criant sur tous les toits, mais en adoptant tout simplement une attitude exemplaire et digne à l’image de Jésus.

« J’évangélise à ma façon. Je ne le fais peut-être pas verbalement et de façon directe, mais je le fais par mon attitude. Les actes parlent bien plus que les mots. » a déclaré Mrs Curry.

Pour les deux époux, beaucoup de chrétiens se trompent dans leur conception du christianisme et participent au développement de stéréotypes du croyant et d’idées préconçues de la façon dont les chrétiens devraient se comporter. Pour la chef en herbe et entrepreneure, il est important de s’assurer d’abord de vivre soi-même en accord avec la Parole de Dieu, plutôt que de juger ceux qui ne le font pas.

« J’ai l’impression que le christianisme est très mal interprété parfois. Les gens ne réalisent pas que nous essayons juste de nous améliorer chaque jour. Il ne s’agit pas de rabaisser ceux qui ne croient pas ou de juger les gens qui sont en tort. Il s’agit plutôt d’essayer de faire ce qui est bon et juste de façon personnelle.

Après la sortie de son tout premier livre, Ayesha Curry a réalisé que toutes les opportunités qui s’étaient présentées à elle étaient en réalité des réponses à ses prières:

« Encore aujourd’hui, je reste étonnée. Je priais beaucoup afin que Dieu me guide sur le bon chemin. Quand cela arriverait, je voulais qu’Il m’aide à savoir que j’étais au bon endroit. Grâce aux différentes épreuves que j’ai traversés et avec toutes les choses que Dieu m’a montrées, le livre le restaurant et tout le reste, je suis sure d’être là où Dieu veut que je sois ».

More from chretienslifestyle

15 phrases que les chrétiens célibataires ont marre d’entendre !

1- Si Dieu a fait pour moi, il fera pour toi.  ...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *