Après les « pasteurs » qui font manger des serpents à leurs fidèles, boire de l’essence, ou qui leur roulent dessus avec une voiture, voici une nouvelle méthode toute aussi alarmante utilisée par un « pasteur » pour guérir les malades.

Un homme d’une vingtaine d’années, pasteur d’une église dans la province rurale du Limpopo, vaporise un aérosol destiné à tuer des insectes sur le visage, le cou et les pieds de ses fidèles pour les soigner. Une pratique hautement dangereuse qui inquiète, rapporte le site de France 24.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here