7 erreurs à éviter lorsqu’on décide de suivre Jésus !

WALK

Ah le « zèle du nouveau converti » ! Cette volonté d’évangéliser, de partager, d’exhorter, en somme de crier sur tous les toits son amour pour Christ: notre volonté  de le suivre  n’a plus de limites ! Oui mais voilà, trop de zèle tue le zèle. Pour ne pas faire de faux pas, voici 7 erreurs à ne pas commettre lorsque l’on décide de marcher avec Dieu.

Confondre sanctification et justification

La justification et la sanctification sont liées, mais il ne faut pas les confondre. La justification concerne notre statut devant Dieu. La Bible déclare que nous sommes justifiés uniquement par la grâce de Dieu, et ce, en Christ seul. Si vous croyez en Jésus, vos péchés sont pardonnés et Dieu vous considère comme justes, même s’il vous arrive parfois de pécher  (Romains 4: 5). Si nous nous repentons, Il nous accorde son pardon parce que nous avons cru en Jésus crucifié et ressuscité. Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ (Romains8: 1). La justification est, d’une certaine façon, « acquise » dès que nous nous convertissons. La sanctification quant à elle, se travaille tous les jours. Pour vous éclairez, vous pouvez lire notre article sur la sanctification et  la perfection attendue du chrétien.

Ajouter des règles à la Parole de Dieu

Ne vous méprenez pas: il y a des règles dans la Bible et nous devons les suivre. Même si les chrétiens ne sont plus sous la loi (Actes 13:39; Romains 7:4), ils se doivent néanmoins de faire preuve d’amour, de travailler à leur salut, de marcher dans la sainteté, la crainte de Dieu et plus encore (Eph 5; Philip 2:12; 2 Cor. 7: 1). L’obéissance est une part essentielle de la sanctification. Mais parfois, nous avons tendance à faire plus que ce que Dieu nous demande. Lorsque Paul a mis en garde contre ceux qui interdisait le mariage et exigeait l’abstinence de certains aliments, il n’a pas hésité à les appeler « démoniaques » (1 Tim. 4: 1-3). C’est un mot très fort ! L’apôtre voulait ici souligner la suffisance absolue de la parole de Dieu pour nous instruire dans la justice (2 Tim. 3:16).

Se concentrer sur l’attitude et négliger le coeur

Certes, notre attitude est importante. Néanmoins, nos paroles et nos actions découlent toujours du cœur. Un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits. C’est de l’abondance du cœur que la bouche parle déclare Luc 6: 43-45. Ainsi, si votre coeur est mauvais, votre comportement sera de même. Pour changer d’attitude, vous devez d’abord travailler en profondeur. On ne peut pas changer de comportement en claquant des doigts. Chassez le naturel, il reviendra au galop. Si vous tenez à avoir une attitude impeccable, vous devez prier que le Seigneur vous aide à changer, travailler, adoucir et façonner votre coeur.

Penser que l’on peut y arriver seul

Les lettres du Nouveau Testament ont quasi toutes été écrits pour les églises. Cela signifie que la plupart des exhortations et des ordres donnés dans ces lettres sont destinés non pas à des individus seuls, mais à des communautés.  John Wesley  a dit un jour: «La Bible ne connaît rien de la  solitude.» Pourtant, lorsque l’on parle de marcher avec Christ, un trop grand nombre de chrétiens essayent de faire cavalier seul. Sachez que cela ne fonctionnera pas. Vous avez besoin de l’Eglise, d’une communauté, de frères et soeurs avec qui partager.




Négliger le Saint-Esprit

La sanctification fait partie du ministère du Saint-Esprit (1 Pierre 1: 2). L’Esprit nous remplit (Eph 5:18), nous fortifie (Eph 3:16) et reproduit le caractère de Christ en nous (Gal. 5: 22-23). Comme Il réside dans le cœur de chaque croyant, nous nous devons de rester « en phase » avec Lui. Négliger le ministère de l’Esprit, c’est mettre un frein à sa croissance spirituelle. Nous dépendons intrinsèquement du Saint-Esprit.

Négliger sa sanctification

Au fur et à mesure que les années s’écoulent, certains chrétiens sont conduits à la passivité spirituelle. Pourtant, la Bible nous enseigne tout le contraire: plus nous grandissons spirituellement, plus nous devons être actifs. La vie chrétienne ne s’arrête pas à la conversion. C’est une course de fond  où il faut faire preuve d’endurance ! (Hébreux 12: 1). Chaque chrétien se doit de marcher dans la sanctification car sans elle, nul n’entrera dans le royaume des cieux.

Oublier son unité avec Christ

Il ne faut jamais oublier la réalité de sa nouvelle identité en Christ. Oui, le Seigneur habite désormais en vous. Quelques soient les épreuves que vous traversez ou traverserez, sachez qu’Il sera toujours à vos côtés. Comme le déclare l’apôtre Paul:

 « J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi » (Galates 2:20)

More from chretienslifestyle

5 conseils pour apprendre à maîtriser sa langue !

La langue est un tout petit membre, qui peut cependant faire des dégâts...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *